• Chaque année, pour la fête votive du 15 août, les hameaux autour du village (ceux qui le désirent et qui ont assez de volontaires) fabriquent un char. Cette année, je n'ai pas participé par manque de temps et d'envie, mais j'ai admiré !

    Voici le départ du char dans l'après midi:

    le char du 15 août

    ils avaient choisi le thème du vent. D'où le moulin, la montgolfière, le cerf volant au dessus du tracteur, les éoliennes.

    Félicitations aux dames qui ont fabriqué des centaines de fleurs en serviettes en papier ! 

    le char du 15 août

     

    le char du 15 août

    devinez en quoi est fait le moulin ....

    avec deux "balles rondes" de paille, recouvertes de plastique d'ensilage, sur lequel sont collées les fleurs.

    le char du 15 août

    le char du 15 août

    Je ne suis pas allée au défilé l'après midi, je n'y suis allée que le soir, (il y avait le feu d'artifice ensuite), et j'avais oublié l'APN, donc je n'ai pas pu faire les photos des autres chars. Il y en avait un autre qui était super joli, il représentait un four à pain.

    Bonne journée à toutes, pour moi elle se terminera bien puisqu'on va chercher nos petits fils à l'école ce soir, je m'en réjouis d'avance !

     


    42 commentaires
  • En attendant le passage de la factrice, je continue ma balade . Après Langogne et sa belle mercerie, nous avons pris le chemin du retour, mais de nouveau, nous avons vite quitté la nationale. Nous sommes passés par la forêt de Mercoire.

    De beaux paysages, peu d'endroit pour s'arrêter sur une jolie petite route étroite.

    Nous voici au Cheylard , dominée par une petite chapelle

    suite de la balade

     

    suite de la balade

    la deuxième photo est prise avec le zoom, je n'avais pas vu qu'elle était en rénovation et que des ouvriers prenaient la pose devant...

    suite de la balade

    Nous avons fait un petit crochet par l'ancienne abbaye de Mercoire

    suite de la balade

    suite de la balade

    nous avons plus loin rejoint la nationale 88, et sommes passés devant la petite chapelle que j'aime beaucoup et que je vous avais déjà montrée l'an dernier :

    suite de la balade

    suite de la balade

    Située à l'endroit le plus haut de la nationale 88, elle est isolée , mais toujours très fleurie.

    Cet endroit est aussi le point de partage des eaux entre trois fleuves français :le Rhône, la Garonne et la Loire, comme l'indique une pierre de l'autre côté de la route :

    suite de la balade

    suite de la balade

    suite de la balade

     

    La petite maison qu'on devine derrière la première photo de la pierre est sans doute l'ancienne maison de garde barrière du morceau de voie ferrée qui avait permis la construction du lac de Charpal, morceau qui était relié à la voie entre Mende et la Bastide Puylaurent.

    Voilà pour notre balade, il nous restait une vingtaine de km avant de revenir chez nous.

    Si j'ai du courrier, je vous retrouve dans l'après midi.

    Bonne journée à toutes


    22 commentaires
  • Notre promenade nous a ensuite conduits au lac de Naussac.

    Plus grand lac de Lozère, c'est un lac de barrage, construit à partir de 1976, en noyant le village de Naussac, qui a été reconstruit plus haut, près de Langogne. Son rôle est de réguler les étiages de l'Allier et de la Loire, et en particulier d'assurer un débit suffisant pour permettre en été le refroidissement des centrales nucléaires sur la Loire. 

    Lac de Naussac

    Lac de Naussac

    Lac de Naussac

    Il est alimenté par une petite rivière dont le débit et le bassin versant ne seraient pas suffisants pour le remplir en hiver, donc l'eau d'un autre affluent de l'Allier est détournée et l'alimente par des canalisations souterraines.

    Et depuis 1998, l'Allier lui-même contribue à son remplissage : en hiver l'eau de l'Allier est pompée  et reversée dans le lac et lui est rendue en été.

    Et justement, un lâcher d'eau avait lieu ce jour-là:

    Lac de Naussac

    Lac de Naussac

    Impressionnant !!!

    Je pensais que la petite route en bas était interdite, on n' a pas osé la prendre, mais quand j'ai regardé mieux sur la carte, elle mène à un village.

     

    Hier, je n'avais aucun courrier.

    J'ai commencé à préparer des enveloppes pour toutes celles qui ont manifesté l'intention de participer à mon anniblog, le courrier pourra partir au fur et à mesure que je recevrai le vôtre.

    Je vous souhaite une très bonne journée, bien ventée ici.


    30 commentaires
  • Après nous être bien promenés, nous avons continué notre route, jusqu'au village de Cayres, très proche

    après le lac du Bouchet

    après le lac du Bouchet

    après le lac du Bouchet

    après le lac du Bouchet

    Après le pique nique, nous avons rejoint la nationale, mais pas pour longtemps, dès que possible, nous sommes retournés sur les petites routes. C'est là que nous avions vu ce sympathique garde champêtre que je vous avais montré l'autre jour.

    Nous sommes ainsi revenus en direction des gorges de l'Allier

    après le lac du Bouchet

     

    et aperçu des ruines au loin

     

    après le lac du Bouchet

     

    On pouvait s'arrêter

    après le lac du Bouchet

    après le lac du Bouchet

    après le lac du Bouchet

    Il s'agit des ruines du château de la Jonchère, qui domine les gorges de l'Allier

    après le lac du Bouchet

    après le lac du Bouchet

    Allier que nous avons traversé sur le pont métallique, après avoir franchi la voie ferrée du Cévenol.

    Je vous retrouve demain pour la suite de la balade, et peut être dans l'après midi si j'ai du courrier intéressant.

    Bonne journée à toutes


    27 commentaires
  • Pour aller jusqu'au lac du Bouchet, j'ai choisi les petites routes au lieu des nationales que je connais bien, et j'avais prévu des arrêts.

    Tout d'abord à La Villedieu, un petit village de Margeride. L'église :

    en route pour le lac du Bouchet

    difficile de la prendre sous un autre angle...

    en route pour le lac du Bouchet

    en route pour le lac du Bouchet

    Une maison isolée, avec un ancien "clocher de tourmente" (je vous en avais déjà parlé, il servait autrefois à permettre aux voyageurs  perdus dans la tempête de neige (appelée ici la tourmente) de ne pas s'égarer et de se repérer au son..

    de plus près :

    en route pour le lac du Bouchet

    en route pour le lac du Bouchet

    on est près de la source de la Truyère, les vaches sont à leur aise dans les pâturages

    en route pour le lac du Bouchet

    une belle vache "aubrac"

    en route pour le lac du Bouchet

     

    Nous quittons la Lozère pour entrer en Haute Loire à Chapeauroux, dans les gorges de l'Allier, qu'on aperçoit, on voit également la voie ferrée empruntée par le train "le cévenol" (Nimes, Clermont Paris)

    Nous arrivons sur le plateau 

    en route pour le lac du Bouchet

    au Bouchet Saint Nicolas, les pierres des maisons sont noires, puisque d'origine volcanique. Ca nous change du granite de la Margeride.  Sur la même maison, certaines pierres sont sculptées:

    en route pour le lac du Bouchet

    en route pour le lac du Bouchet

    en route pour le lac du Bouchet

    en route pour le lac du Bouchet

    en route pour le lac du Bouchet

    ce coq ne réveille personne !

    en route pour le lac du Bouchet

     

     

    Un grand merci à mon mari qui a bien voulu s'arrêter à ma demande...

     

     

    Je remercie celles qui se sont déjà inscrites pour mon anniblog, je rappelle qu'il n'y a pas de date butoir, vous envoyez quand vous êtes prêtes, et moi j'envoie en retour.

    Une précision, n'oubliez pas de mettre dans votre envoi votre nom, votre adresse, votre adresse mail (pour que je puisse vous prévenir à réception de votre envoi), et éventuellement votre pseudo. En effet, j'ai parfois du mal à associer pseudo, nom réel et nom de blog, s'ils sont très différents et que je vous connais depuis peu.

    D'ailleurs sur mon blog, j'ai le listing des adresses mails, mais je ne sais pas toujours qui est qui... J'ai eu des nouvelles abonnées pendant les vacances, j'en suis ravie, mais pour certaines, je ne peux pas faire le lien entre un éventuel commentaire et l'adresse mail correspondante.

     

    Je vous souhaite une très bonne journée, ici, nous avons un fort mistral, le ciel est bien bleu, mais il est difficile d'ouvrir toutes les fenêtres, car tout s'envole et tout claque.


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique