• Bonjour à toutes.

    Un autre lac, près de chez nous en Lozère : le lac de Charpal.

    Un barrage avait été établi sur la rivière "la Colagne" après la première guerre mondiale, pour y enfouir les réserves de poudre (j'avoue ne pas avoir compris si c'était pour la conserver, ni comment, ou pour la détruire...)  Je viens de vérifier sur Wikipédia, ils parlent d'une réserve de munitions sous lacustre, sans certitude absolue...) Quoi qu'il en soit, une fois le barrage terminé, on a trouvé une autre solution pour la poudre et du coup, le barrage n'a jamais été utilisé pour ce but. Après avoir été réparé, réhaussé, il sert de nos jours de réserve d'eau potable pour la ville de Mende. La baignade y est interdite, la pêche est autorisée en parcours "no kill" (on relâche ce qu'on a pris). Depuis 2003, un chemin piétonnier fait le tour du lac. Je vous ai souvent montré des photos de ce lac, qui est très reposant. La promenade est très agréable , je vous invite à me suivre :

    la lac de Charpal

    la lac de Charpal

    un des petits ruisseaux qui alimentent le lac

    la lac de Charpal

    la lac de Charpal

    la lac de Charpal

    des passerelles permettent de traverser les ruisseaux

    la lac de Charpal

    la lac de Charpal

    la lac de Charpal

    la lac de Charpal

    la lac de Charpalon passe sur le barrage pour boucler la boucle

    la lac de Charpal

    reflets des nuages sur l'eau calme

    la lac de Charpal

    si on veut passer en voiture, un chemin passe en contrebas du barrage

    la lac de Charpal

     

    le truc de Fortunio domine la Margeride.

    Encore une belle promenade , faite un après midi de juillet.

    Aujourd'hui, je garde encore Lucie, un régal !

    Hier, j'ai bien avancé mes préparatifs pour mon anniblog, je serai prête pour dimanche !

    Bonne journée à toutes


    22 commentaires
  • Après le Mont Aigoual, nous sommes allés jusqu'à Camprieu, au bord du lac qui retient l'eau du Bonheur (nom de la petite rivière)

    Nous avons pique niqué et nous nous sommes reposés dans la calme et la tranquillité :

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    Pour la petite histoire, il y a 39 ans, se tenait un bal sous un chapiteau installé à côté du resto que l'on aperçoit au fond de la photo, et c'est là que Didier s'était (enfin !) déclaré.... souvenirs souvenirs...

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    Je vous en avais déjà parlé il y a deux ans je crois. Le bonheur se perd ensuite sous le causse de Camprieu et ressort plus loin sous le nom de Bramabiau, qui peut se visiter, j'y avais été en 1976...

    Nous avons continué jusqu'à Meyrueis, où je passais de merveilleuses vacances, étant enfant, puis jeune fille et jeune maman (de 1965 à 1986).

     

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie.

    C'était fin juillet, nous avons trouvé le village peu vivant, par rapport au monde qu'il y avait à l'époque, ce qui nous a été confirmé par des amis rencontrés au hasard des ruelles du vieux village.

    Nous avons repris la route qui traverse ce rocher :

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie (rocher des bouillères)

    pour traverser le causse Méjean

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    on domine ensuite les gorges du Tarn au-dessus de Saint Chély du Tarn

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    avant d'arriver à Sainte Enimie

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    le parking semblait bien plein, on ne s'est pas arrêtés, sinon, j'aurais volontiers fait trempette.

    On est remontés sur le Causse de Sauveterre, avant de redescendre sur Balsièges et d'apercevoir au passage le "lion de Balsièges"

     

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie

    qu'on distingue mieux sur cette photo prise un autre jour, dans l'autre sens :

    Camprieu, Meyrueis, Sainte Enimie.

    J'avais passé une très bonne journée, j'espère que je ne vous lasse pas avec mes paysages.

     

    Aujourd'hui, il fait gris, il fera lourd je pense, je vais vite faire quelques courses avant de m'enfermer au frais dans la maison pour broder.

    Bonne journée à toutes

     

     


    26 commentaires
  • Après Florac, nous avons continué la route jusqu'au Mont Aigoual, situé dans le Gard, mais juste à la limite avec la Lozère.

    Le sommet est à 1567m d'altitude, on a une vue à 360°. Il faisait beau, on voyait loin !

    le Mont Aigoual

    le petit château abrite une station météo

    le Mont Aigoual

    la table d'orientation est tout en haut de la tour, il me semble me souvenir que l'accès était payant il y a 50 ans

    le Mont Aigoual

    le long de la montagne en face, on aperçoit les lacets qui descendent sur Valleraugue, on n'est pas allés jusque là

    le Mont Aigoual

    le Mont Aigoual

    en direction de la Margeride, d'où nous venions

    le Mont Aigoual

    j'apercevais aussi le Mont Ventoux. (pas évident sur la photo)

     

    A noter que quand nous sommes partis, juste avant de descendre sur Mende, nous apercevions le mont Aigoual de loin

    le Mont Aigoual

    C'est ce qui est le plus clair , tout au fond à l'horizon. (à gauche du poteau)

     

    J'adore aller à l'Aigoual, ça me rappelle tant de souvenirs d'enfance, on y allait chaque année, il y a 50 ans....

    Je vais vous laisser pour aller garder Lucie..

    Bonne journée


    20 commentaires
  • En juillet, nous étions partis toute une journée vers le sud de la Lozère. Nous avions fait une première étape à Florac, il y a longtemps que je ne m'y étais plus promenée.

    Florac

    le rebord du Causse Méjean, qui domine Florac (rocher calcaires)

    Florac

    l'accès à l'esplanade

    Florac

    l'esplanade

    Florac

    La commune de Florac s'est regroupée avec d'autres communes des environs . La nouvelle commune ainsi constituée s'appelle "Florac trois rivières" : la Mimente qui se jette dans le Tarnon juste avant Florac , le Tarnon se jette dans le Tarn à la sortie de Florac, 

    La ville de Florac est traversée par les eaux de la source du Pêcher, je suis remontée le plus loin possible vers la source elle même:

    Florac

    Florac

    Florac

    Florac

    l'endroit est propice à l'installation d'une pisciculture, ces bassins-là étaient vides

    Florac

    mais ceux là sont bien alimentés en eau fraîche

    Florac

    et j'ai continué à monter en direction de la source

    Florac

    Florac

    Florac

    en redescendant, on aperçoit le château de Florac, qui abrite les bureaux du Parc National des Cévennes

    Florac

    J'ai voulu aller ensuite dans le quartier de l'église, où je n'étais jamais allée, j'ai aimé cette fontaine

    Florac

    cette façade

    Florac

    cette rue fleurie

    Florac

    et j'ai retrouvé l'eau provenant de la source du Pêcher.

    J'espère que ma visite vous a plu, je vous souhaite une belle journée (qui s'annonce encore bien chaude ici !)

     


    28 commentaires
  • Je vous avais montré la bête du Gévaudan, telle qu'elle est représentée à Saint Chély, voici d'autres photos de l'endroit où elle est placée :

    Saint Chély d'Apcher

    un petit étang, avec la cabane au centre pour les canards

    Saint Chély d'Apcher

    l'étang est derrière les arbres

    Saint Chély d'Apcher

    Saint Chély d'Apcher

    Saint Chély d'Apcher

    Saint Chély d'Apcher

    Saint Chély d'Apcher

    et pour terminer, la bête sortant d'un livre

    Ici, il fait bien chaud, ça me change de là haut ! Pour l'instant, tout est ouvert pour faire rentrer un peu de la fraîcheur (relative) du matin, mais je vais bientôt tout fermer et cet après midi, la clim va fonctionner! Je broderai dedans, volets fermés au sud !

    Bonne journée à toutes


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique